L’ intervenant

Présentation de l’intervenant : Ben

undefined

Mon cheminement empirique vers le soin énergétique.

Autodidacte, j’ai vécu en Corse, au Mexique, au Maroc, en Espagne, à Tahiti, à Paris. Aujourd’hui, je suis installé à Die (Drôme).

Il y a plus trente ans, je me suis guéri tout seul d’une blessure (crâne ouvert), et me soignais régulièrement par l’imposition des mains sur moi-même, mais c’est seulement depuis près de deux ans que j’ai pris conscience de mes capacités.

Cela n’a pas été évident de constater le pouvoir conscient et inconscient de la pensée malgré nombre d’expériences variées.

Enfant, j’ai été « attrapé » par un grand arbre au pied duquel je me suis mis à chanter, une claque de mon père a stoppé net et pour une quarantaine d’années l’ouverture qui s’était déclarée…

undefined
Las manitas de Ben

Le déclencheur de ma capacité à faire des soins énergétiques a été le besoin et l’envie de soigner mon épouse. Je l’ai instinctivement scannée et j’ai pu ressentir pour la première fois les champs et ondes de formes qui émanaient de son mal, puis j’ai vu que ces ondes de formes étaient malléables, élastiques et que je pouvais les manipuler. Lorsque, plus tard, j’ai constaté que je pouvais les appeler et les programmer, de là est né le soin énergétique.

J’ai lu quelques livres sur le magnétisme (par exemple, de Stéphane Cardinaux et Catherine Martin ; de Yann Lipnik), qui m’ont permis de mettre des noms aux différentes ondes de formes. Mais j’ai plus de facilités à expérimenter.

D’autre part, alors que je ne danse jamais, pendant plus d’un an, j’ai demandé, non, j’ai commandé à l’énergie le pouvoir de danser magnétiquement : maintenant, dès qu’une musique retentit, je ne mets pas en mode soin, mais en mode danse, mon corps se met à danser tout seul en parfaite synchronisation avec la musique. La capacité de danse croît avec le développement du magnétisme.

Soins à distancesDonc maintenant c’est avec entrain que je développe les soins à distance pour les humains, les animaux, l’époque troublée que nous vivons m’ayant permis de soigner des personnes atteintes du COVID19 sans risque de contamination pour les patients ni pour moi.

%d blogueurs aiment cette page :